Rural Summit

Vivre et investir dans les régions tranquilles de l'Europe

Marvão, le joyau du Haut Alentejo

Surnommée le bourg des trois rues ou le nid d’aigle, Marvão ne se caractérise pas uniquement par sa beauté architecturale ou par la blancheur de ses maisons. Marvão occupe également une place importante dans le programme culturel de l’Alentejo. Du haut de son château, initialement bâti sous le commandement de Denis de Portugal et ensuite renforcé et restauré par Jean IV de Portugal, il est possible d’admirer un vaste paysage, grâce à la limpidité atmosphérique, d’une taille comparable à Castelo Branco ou Estremoz. Le patrimoine immobilier est bien préservé, le tissu urbain est bien protégé par une robuste muraille et constituent des raisons suffisantes pour visiter le programme culturel de Marvão, qui convertissent cette ville d’origine maure en un lieu de visite incontournable de la région de l’Alentejo.
Au cours de ces dernières années, la municipalité a cherché à programmer des évènements différents. Il convient de citer la Foire de la Châtaigne, les Quinzaines Gastronomiques, le Festival Islamique Al Mossassa (qui est un hommage au fondateur de Marvão, le guerrier Ibn Marwan) avec des reconstitutions historiques, des petites tavernes, du théâtre et de la musique, ou encore le Festival International de Musique de Marvão. La reconnaissance de Marvão comme bourg culturel va au-delà des frontières. Des investissements dans le secteur touristique, avec notamment des logements de qualité et un terrain de golf, sont prévus très prochainement. Marvão cherche également à se démarquer en tant que référence de produits agricoles biologiques.
Marvão qui se situe au milieu du Parc Naturel de São Mamede, profite de la fraîcheur et de la beauté de la rivière Sever où une plage fluviale y est aménagée, ainsi que du barrage de l’Apartadura où peuvent être pratiqués des sports nautiques et de la pêche sportive.
Il s’agit d’un bourg qu’il faut aller découvrir et qui a beaucoup à raconter depuis que le maure Marwan gravit ses falaises en 775.